chevron-gauche

Pro
jet
s

06/2024

Le projet urbain de Carrières-sous-Poissy est le résultat d’un long travail engagé en 2010 dont nous voyons aujourd’hui les premiers résultats. Cinq quartiers aux identités marquées par leur localisation se rassemblent autour de la Centralité, futur espace public majeur.

L’ilot du projet annonce le futur quartier de Pissefontaine. Il relie le quartier de la mairie avec la future agora. Il est à l’articulation d’architectures aux échelles et aux typologies contrastées.

Première parcelle du quartier, il apparaitre comme une synthèse des projets à venir et en annoncer les grands principes du projet urbain.

Le programme qui le compose est de 93 logements collectifs, de 5 maisons, d’un parking de 103 places et d’un ensemble de commerce, pour une surface totale est de 5935 m² SDP

L’implantation et la volumétrie du projet sont dictées par le contexte. Les maisons sont positionnées pour dialoguer avec le tissu pavillonnaire existant alors que les collectifs bordent la grande avenue pour accompagner son échelle. L’ilot est traversé d’Est en Ouest par une sente qui relie le chemin de la mairie à la future agora. Ce passage public offre à tous des vues sur les jardins de cœur de l’ilot. 

 

Les façades proposent une ligne de ciel affirmée intégrant toitures en pente et terrasses végétalisées. Elle accompagne les altimétries allant de R+1 à R+4 des différents bâtiments permettant de faire entrer la lumière en cœur d’ilot.

Cette « ligne de ciel » est composée d’appartements familiaux en duplex qui se présentent comme des maisons « sous/sur » les toits.

Le jeu des couleurs d’enduits et des matériaux de façade, une attention portée aux toitures, un travail volumétrique contemporain, l’ancrage au sol… tous ces éléments sont des outils dont nous nous accaparons afin d’inscrire le projet dans le futur quartier. 

06/2024

FONTENAY-AUX-ROSES – Bientôt Livré

87 LOGEMENTS + 5 MAISONS

Maître d’ouvrage ICADE
Lieu 17 avenue du Général Leclerc 92260 Fontenay-aux-Roses
Surface 2 996 m² SDP
Coût 4 871 000 € HT
Calendrier  PC déposé en mai 2021 – en chantier

Cette opération de 40 logements en accession réalisée pour ICADE se situe sur un terrain complexe qui présente un dénivelé de 7 m entre l’avenue du Général Leclerc et la rue du Val Content. Il possède aussi de nombreux arbres remarquables qui identifient le lieu.

C’est en s’appropriant les contraintes du site que le projet trouve son identité architecturale ; ainsi, son implantation et sa morphologie sont conditionnées par la volonté affirmée de conserver les arbres existants et de s’adapter à son environnement urbain.

Au nord, pour se raccorder au tissu existant, le projet s’inscrit délicatement le long de l’avenue en limitant sa hauteur sur 3 niveaux et en se mettant en retrait pour préserver les arbres. Au sud, il s’élève sur 6 niveaux pour répondre à la présence des tours du quartier.

Ainsi, le projet se glisse dans la pente et entre les arbres, permettant aux appartements de profiter pleinement de la protection de leur feuillage en été et de bénéficier d’une vue sur le grand paysage des Hauts-de-Seine.

Mais aussi, ce bâtiment, aux fortes contraintes, dépasse son simple programme et tend à révéler et raccorder ce quartier aux échelles architecturales contrastées. Sa présence discrète, mais affirmée a pour vocation de raccommoder ces deux morceaux de ville afin de façonner du lien urbain.

La matérialité du projet puise aussi ses références dans son environnement. C’est pourquoi le bâtiment reçoit un parement de briques en façade et de pierres meulières en soubassement. L’ensemble étant accompagné d’enduit pour faire écho au bâtiment mitoyen.

06/2024

CHENÔVE- le bâtiment sort de terre

Le site s’inscrit dans un renouvellement urbain du quartier du Mail à Chenôve.

Le quartier bénéficie de nombreux atouts, la proximité avec le centre historique de Chenôve, une station de tramway à 300m et la réalisation prochaine d’un grand parc prolongeant le mail. Il souffre toutefois d’une écriture urbaine caractéristique des grands ensembles et d’une faible mixité sociale.

Le nouvel ilot dans lequel s’intègre l’opération de la Foncière Logement va être l’occasion d’équilibrer la mixité sociale et va participer à renouveler l’image architecturale et paysagère du quartier.

Plusieurs opérations animent notre implantation urbaine : prendre en compte les volumétries des avoisinants, accompagner les perspectives visuelles et rechercher la meilleure implantation au bénéfice des logements.

 

Le projet propose aussi une nouvelle image du quartier en offrant une architecture contemporaine. Pour cela, il se divise en trois parties : le socle, le corps principal et le toit.

Le socle abrite le parking et les locaux techniques. Il émerge du sol révélant la topographie du site. Le corps principal abrite les logements. Les 10 T2, 20 T3, 8 T4, 2 T5 sont répartis sur l’ensemble du programme afin de trouver une mixité de typologie par cage et par niveau.

Le projet est aussi l’occasion de créer un signal en réintroduisant des toitures. Cette « ligne de ciel » prend ses références dans l’architecture local afin d’introduire un lien avec le vieux Chenôve.

 

Une attention particulière est portée sur la pérennité des matériaux utilisés. Les façades sont composées de deux matériaux différents : l’enduit avec une finition lisse et fine pour le corps du bâtiment et le béton matricé pour le socle. L’ensemble sera accompagné par des châssis et des serrureries en aluminium gris clair tandis que les toitures seront gris clair tandis que les toitures seront en acier zingué PLX.

 

Enfin, le jardin est un vaste espace traité en prairie fleurie. Il est bordé à l’Ouest par une bande arborée. Cette « forêt urbaine » offrira une ambiance naturelle de sous-bois.

03/2024

Visite du chantier

01/2024

Encore un concours gagné avec le groupe ESSOR !

 

Le territoire de Grand Lieu s’est pleinement engagé dans une démarche environnementale et est reconnu par le label « Territoires Engagés pour la Nature ». Ce dispositif a pour ambition d’engager les collectivités en faveur de la biodiversité et vise à faire émerger des plans d’actions territorialisés.

 

Notre proposition de village d’entreprises du Parc d’Activités de Grand Lieu doit pouvoir intégrer cette dimension. Il est l’occasion d’affirmer une volonté politique et environnementale en s’engageant résolument pour un projet innovant. L’ensemble de l’opération porte les valeurs d’une écologie urbaine, cohérente dans son contexte avec un accent mis sur la biodiversité.

 

Il s’appuie sur les qualités du site que sont les haies existantes du chemin des Chardries et aussi par la forte présence de la zone humide. Cet environnement naturel constitue la façade de notre projet.

 

Le projet s’organise en une succession d’enveloppes concentriques : les haies, les noues paysagères, les bâtiments d’activités puis, au centre, caché du regard, une cour active où seront regroupés les stationnements et la circulation des véhicules. Cette cour sera le lieu partagé entre les différents usagers de l’opération. Situé à l’articulation de la zone industrielle et d’un territoire agricole, ce projet est l’occasion d’affirmer une nouvelle écriture revisitant un archétype architectural que sont les grands corps de ferme organisés autour d’une cour.

01/01/2024

Bonne année !

L’atelier Arago vous souhaite une excellente année 2024.

12/2023

 18 LOGEMENTS

Maître d’ouvrage METAPOLE
Lieu 7-9 rue Reulos 94800 VILLEJUIF
Surface 1 026 m² SDP
Coût 1 641 500 € HT
Calendrier  PC déposé en septembre 2022 :  DCE en cours

 

L’opération s’inscrit dans un quartier hétérogène aux altimétries variées, l’écriture architecturale du projet est le reflet de cette diversité.

 

Le projet de Villejuif s’organise le long d’une sente qui pénètre en profondeur dans le cœur de l’ilot. Il propose de retrouver le terrain naturel par un jeu de plateaux successifs sur lesquels se développe un ensemble de cours végétalisées.

Les 18 logements se fragmentent en plusieurs bâtiments :
collectifs, intermédiaires et maison de ville. Leurs volumétries ont été organisées afin de décroître de la rue vers le fond de la parcelle. La majorité des logements, simplex et duplex, bénéficie au minimum d’une double orientation et d’un espace extérieur privatif.

17/11/2023

Le projet urbain de Carrières-sous-Poissy est le résultat d’un long travail engagé en 2010 dont nous voyons aujourd’hui les premiers résultats. Cinq quartiers aux identités marquées par leur localisation se rassemblent autour de la Centralité, futur espace public majeur.

L’ilot du projet annonce le futur quartier de Pissefontaine. Il relie le quartier de la mairie avec la future agora. Il est à l’articulation d’architectures aux échelles et aux typologies contrastées.

Première parcelle du quartier, il apparaitre comme une synthèse des projets à venir et en annoncer les grands principes du projet urbain.

Le programme qui le compose est de 93 logements collectifs, de 5 maisons, d’un parking de 103 places et d’un ensemble de commerce, pour une surface totale est de 5935 m² SDP

L’implantation et la volumétrie du projet sont dictées par le contexte. Les maisons sont positionnées pour dialoguer avec le tissu pavillonnaire existant alors que les collectifs bordent la grande avenue pour accompagner son échelle. L’ilot est traversé d’Est en Ouest par une sente qui relie le chemin de la mairie à la future agora. Ce passage public offre à tous des vues sur les jardins de cœur de l’ilot. 

 

Les façades proposent une ligne de ciel affirmée intégrant toitures en pente et terrasses végétalisées. Elle accompagne les altimétries allant de R+1 à R+4 des différents bâtiments permettant de faire entrer la lumière en cœur d’ilot.

Cette « ligne de ciel » est composée d’appartements familiaux en duplex qui se présentent comme des maisons « sous/sur » les toits.

Le jeu des couleurs d’enduits et des matériaux de façade, une attention portée aux toitures, un travail volumétrique contemporain, l’ancrage au sol… tous ces éléments sont des outils dont nous nous accaparons afin d’inscrire le projet dans le futur quartier. 

07/11/2023

L’ atelier visite lille

02/08/2023

Reportage photographique par Sergio Grazia.

17/07/2023

CHENôVE – PC OBTENU

21/06/2023

Encore un concours gagné avec le groupe ESSOR !

 

Le territoire de Grand Lieu s’est pleinement engagé dans une démarche environnementale et est reconnu par le label « Territoires Engagés pour la Nature ». Ce dispositif a pour ambition d’engager les collectivités en faveur de la biodiversité et vise à faire émerger des plans d’actions territorialisés.

 

Notre proposition de village d’entreprises du Parc d’Activités de Grand Lieu doit pouvoir intégrer cette dimension. Il est l’occasion d’affirmer une volonté politique et environnementale en s’engageant résolument pour un projet innovant. L’ensemble de l’opération porte les valeurs d’une écologie urbaine, cohérente dans son contexte avec un accent mis sur la biodiversité.

 

Il s’appuie sur les qualités du site que sont les haies existantes du chemin des Chardries et aussi par la forte présence de la zone humide. Cet environnement naturel constitue la façade de notre projet.

 

Le projet s’organise en une succession d’enveloppes concentriques : les haies, les noues paysagères, les bâtiments d’activités puis, au centre, caché du regard, une cour active où seront regroupés les stationnements et la circulation des véhicules. Cette cour sera le lieu partagé entre les différents usagers de l’opération. Situé à l’articulation de la zone industrielle et d’un territoire agricole, ce projet est l’occasion d’affirmer une nouvelle écriture revisitant un archétype architectural que sont les grands corps de ferme organisés autour d’une cour.

02/05/2023

Reportage photographique par Sergio Grazia.

15/03/2023

Le projet urbain de Carrières-sous-Poissy est le résultat d’un long travail engagé en 2010 dont nous voyons aujourd’hui les premiers résultats. Cinq quartiers aux identités marquées par leur localisation se rassemblent autour de la Centralité, futur espace public majeur.

L’ilot du projet annonce le futur quartier de Pissefontaine. Il relie le quartier de la mairie avec la future agora. Il est à l’articulation d’architectures aux échelles et aux typologies contrastées.

 

Première parcelle du quartier, il apparaitre comme une synthèse des projets à venir et en annoncer les grands principes du projet urbain.

Le programme qui le compose est de 93 logements collectifs, de 5 maisons, d’un parking de 103 places et d’un ensemble de commerce, pour une surface totale est de 5935 m² SDP

 

L’implantation et la volumétrie du projet sont dictées par le contexte. Les maisons sont positionnées pour dialoguer avec le tissu pavillonnaire existant alors que les collectifs bordent la grande avenue pour accompagner son échelle. L’ilot est traversé d’Est en Ouest par une sente qui relie le chemin de la mairie à la future agora. Ce passage public offre à tous des vues sur les jardins de cœur de l’ilot. 

 

Les façades proposent une ligne de ciel affirmée intégrant toitures en pente et terrasses végétalisées. Elle accompagne les altimétries allant de R+1 à R+4 des différents bâtiments permettant de faire entrer la lumière en cœur d’ilot.

Cette « ligne de ciel » est composée d’appartements familiaux en duplex qui se présentent comme des maisons « sous/sur » les toits.

 

Le jeu des couleurs d’enduits et des matériaux de façade, une attention portée aux toitures, un travail volumétrique contemporain, l’ancrage au sol… tous ces éléments sont des outils dont nous nous accaparons afin d’inscrire le projet dans le futur quartier. 

02/02/2023

La façade sur cour.

01/01/2023

Bonne année !

L’atelier Arago vous souhaite une excellente année 2023.

19/12/2022

18 LOGEMENTS

Maître d’ouvrage METAPOLE
Lieu 7-9 rue Reulos 94800 VILLEJUIF
Surface 1 026 m² SDP
Coût 1 641 500 € HT
Calendrier  PC déposé en septembre 2022 :  DCE en cours

 

L’opération s’inscrit dans un quartier hétérogène aux altimétries variées, l’écriture architecturale du projet est le reflet de cette diversité.

Le projet de Villejuif s’organise le long d’une sente qui pénètre en profondeur dans le cœur de l’ilot. Il propose de retrouver le terrain naturel par un jeu de plateaux successifs sur lesquels se développe un ensemble de cours végétalisées.

Les 18 logements se fragmentent en plusieurs bâtiments :
collectifs, intermédiaires et maison de ville. Leurs volumétries ont été organisées afin de décroître de la rue vers le fond de la parcelle. La majorité des logements, simplex et duplex, bénéficie au minimum d’une double orientation et d’un espace extérieur privatif. 

15/12/2022

Tranches 1 à 4 incluant hôtel, pôle santé, bureaux et activités.

24/11/2022

87 LOGEMENTS + 5 MAISONS

Maître d’ouvrage ICADE
Lieu 17 avenue du général Leclerc 92260 Fontenay-aux-Roses
Surface 2 996 m² SDP
Coût 4 871 000 € HT
Calendrier  PC déposé en mai 2021 – en chantier

Cette opération de 40 logements en accession réalisé pour ICADE se situe sur un terrain complexe qui présente un dénivelé de 7 m entre l’avenue du Général Leclerc et la rue du Val Content. Il possède aussi de nombreux arbres remarquables qui identifie le lieu.

 

C’est en s’appropriant les contraintes du site que le projet trouve son identité architecturale.

Ainsi, son implantation et sa morphologie sont conditionnées par la volonté affirmée de conserver les arbres existants et de s’adapter à son environnement urbain.

 

Au nord, pour se raccorder au tissu existant, le projet s’inscrit délicatement le long de l’avenue en limitant sa hauteur sur 3 niveaux et en se mettant en retrait pour préserver les arbres. Au sud, il s’élève sur 6 niveaux pour répondre à la présence des tours du quartier.

 

Ainsi, le projet se glisse dans la pente et entre les arbres permettant aux appartements de profiter pleinement de la protection de leur feuillage en été et de bénéficier de vue sur le grand paysage des Hauts-de-Seine.

 

Mais aussi, ce bâtiment, aux fortes contraintes, dépasse son simple programme et tend à révéler et raccorder ce quartier aux échelles architecturales contrastées. Sa présence discrète, mais affirmée a pour vocation de raccommoder ces deux morceaux de ville afin de façonner du lien urbain.

 

La matérialité du projet puise aussi ses références dans son environnement urbain. C’est pourquoi le bâtiment reçoit un parement de brique en façade et de meulière en soubassement. L’ensemble étant accompagné d’enduit pour faire écho au bâtiment mitoyen.

23/09/2022

Le projet urbain de Carrières-sous-Poissy est le résultat d’un long travail engagé en 2010 dont nous voyons aujourd’hui les premiers résultats. Cinq quartiers aux identités marquées par leur localisation se rassemblent autour de la Centralité, futur espace public majeur.

L’ilot du projet annonce le futur quartier de Pissefontaine. Il relie le quartier de la mairie avec la future agora. Il est à l’articulation d’architectures aux échelles et aux typologies contrastées.

Première parcelle du quartier, il apparaitre comme une synthèse des projets à venir et en annoncer les grands principes du projet urbain.

Le programme qui le compose est de 93 logements collectifs, de 5 maisons, d’un parking de 103 places et d’un ensemble de commerce, pour une surface totale est de 5935 m² SDP

 

L’implantation et la volumétrie du projet sont dictées par le contexte. Les maisons sont positionnées pour dialoguer avec le tissu pavillonnaire existant alors que les collectifs bordent la grande avenue pour accompagner son échelle. L’ilot est traversé d’Est en Ouest par une sente qui relie le chemin de la mairie à la future agora. Ce passage public offre à tous des vues sur les jardins de cœur de l’ilot. 

 

Les façades proposent une ligne de ciel affirmée intégrant toitures en pente et terrasses végétalisées. Elle accompagne les altimétries allant de R+1 à R+4 des différents bâtiments permettant de faire entrer la lumière en cœur d’ilot.

Cette « ligne de ciel » est composée d’appartements familiaux en duplex qui se présentent comme des maisons « sous/sur » les toits.

 

Le jeu des couleurs d’enduits et des matériaux de façade, une attention portée aux toitures, un travail volumétrique contemporain, l’ancrage au sol… tous ces éléments sont des outils dont nous nous accaparons afin d’inscrire le projet dans le futur quartier. 

11/07/2022

Concours Chenôve – Lauréat

L’Association Foncière Logement développe une offre de logements locatifs destinée en priorité aux salariés des entreprises du secteur privé. Elle se localise sur le territoire de communes concernées par des opérations de démolitions/reconstructions au titre de la politique de rénovation urbaine des quartiers en difficulté contribuant ainsi à la mixité sociale dans les villes.

Afin de traduire cet engagement dans une proposition architecturale, nous cherchons à retisser des continuités urbaines et à établir des liens entre les différentes histoires architecturales de la ville afin de façonner une identité commune de la ville de Chenôve.


Ainsi, dans un quartier de barres et de tours, le projet réintroduit les toitures qui prennent leurs références dans l’architecture du vieux Chenôve. C’est aussi accompagner la topographie du site par la réalisation d’un socle abritant le parking. Celui-ci émerge du sol et rehausse le bâtiment à l’angle nord-est de la parcelle pour faire un signal répondant à la grande échelle du futur parc.

Enfin, le parti d’aménagement paysager du projet compose un « paysage de nature en ville » ; une nature diffuse, omniprésente, volontairement simple et « rustique ». Au centre, c’est un vaste espace traité en une prairie fleurie bordée à l’Ouest par une forêt urbaine. Cette forêt offrira une ambiance naturelle de sous-bois. Elle sera composée d’une végétation de couvre-sol et d’arbres de hautes tiges isolés.

15/05/2022

Le chantier est livré. Nous remercions le groupe ESSOR pour cette collaboration de chaque instant et la qualité du travail de L’Arbre à Cam – paysagiste.

 

La communauté d’agglomération de « Roissy-Pays-de-France » a engagé la requalification de la friche Paul Predault par la réalisation d’un parc d’activités et d’entreprises. Le terrain d’une superficie de 12 900 m2 se situe proche du centre-ville dans l’extrémité du triangle formé par la rue de Paris et la rue Chauvart et ouvrant sur le carrefour Cypierre. Le projet propose une identi­té architecturale forte qui dynamise l’en­trée du centre-ville de Gonesse et requalifie la rue de Paris. Un jardin linéaire construit l’alignement de la rue et au carrefour, l’immeuble de bureau impose sa présence sur la nouvelle place publique.

Chantier livré

29/04/2022

Enfin, le permis de construire de l’ilot V4 a été déposé en 2022… le concours ayant été gagné en mai 2019. Nous remercions Altarea Cogedim pour sa persévérance ainsi que l’Epamsa et l’Anma pour leurs soutiens bienveillants.

 

L’îlot du projet annonce le futur quartier de Pissefontaine. Il relie le quartier de la mairie avec la future agora. Il est à l’articulation d’architectures aux échelles et aux typologies contrastées. Son implantation et sa volumétrie sont dictées par le contexte. Les maisons sont positionnées pour dialoguer avec le tissu pavillonnaire existant alors que les collectifs bordent la grande avenue pour accompagner son échelle. Les façades proposent une ligne de ciel affirmée intégrant toitures en pente et terrasses végétalisées. Cette « ligne de ciel » est composée d’appartements familiaux en duplex qui se présentent comme des maisons « sous/sur » les toits.

PC déposé

01/04/2022

La Foncière de Transformation Immobilière, filiale du Groupe Action Logement, LogiRep, filiale du Groupe Polylogis, accompagnées par BAFFY Promotion en présence de l’ensemble des partenaires institutionnels se sont retrouvés le vendredi 1er avril pour poser la première pierre de la transformation en résidence étudiante sociale de l’ancien siège du Conseil National des Professions Automobiles (CNPA) à Suresnes.


Cet évènement fut l’occasion pour les participants de présenter les qualités d’un projet qui permettra la création de 127 studios à destination des étudiants suresnois représentant une surface habitable totale de 2 470 m². Des espaces communs généreux, comme un espace club, des terrasses ainsi qu’une laverie viendront doter la résidence au bénéfice du confort des résidents. Soucieux de porter une ambition environnementale forte sur l’ensemble des opérations qu’ils portent, les partenaires ont souhaité viser des labels haute performance sur la réhabilitation de l’ouvrage pour permettre de répondre aux enjeux de la ville de demain. C’est aussi l’occasion d’affirmer une volonté politique et environnementale en s’engageant résolument pour la conservation du bâtiment existant. Aussi notre intervention se limite à redessiner l’alignement pour mieux définir sa domanialité et de reconfigurer totalement la façade pour répondre au nouveau programme et à la nouvelle règlementation thermique. Enfin, le changement de matérialité par le choix de la brique intégrera encore davantage le projet dans son quartier.

Suresnes - Première Pierre Posée

24/03/2022

Visite du projet avec l’équipe du service de l’urbanisme de la ville de POISSY.

Cette étape est la première phase de la requalification du site de Peugeot engagé par la SEMAP. Le terrain d’une superficie de 40 833 m² s’implante à l’extrémité du triangle formé par l’avenue de Pontoise et une rue d’accès aux bâtiments de Peugeot. Le projet comprend des locaux d’activité destinés principalement aux TPE/PME et d’un immeuble de bureaux situé à la pointe du terrain. Il est situé dans un secteur en mutation qui annonce la requalification de ces grands territoires industriels. L’objectif du projet est de proposer une identité architecturale forte qui va dynamiser l’entrée du site et s’inscrire dans le grand paysage.

01/01/2022

Bonne année

L’atelier Arago vous souhaite une excellente année 2022

09/12/2021

Encore un concours gagné avec le groupe ESSOR.

 

Afin de répondre aux attentes de la ville de Groslay, de la Semavo et de la communauté d’agglomération de Plaine Vallée, notre proposition est l’occasion d’affirmer une volonté politique et environnementale en s’engageant résolument pour un projet innovant. S’inscrivant dans une réflexion intégrant des préoccupations urbaines de mixité des usages, le projet propose une multiplicité de programmes qui s’organise autour d’un grand mail : bureaux, locaux d’activités, Food court, hôtels, maison de santé et brasserie. Par ailleurs, afin d’assurer le lien entre la petite échelle du quartier pavillonnaire et la grande échelle des bâtiments d’activités existants, notre projet présente une transition morphologique en fractionnant l’activité artisanale en petites entités. Cette fragmentation apporte au programme une échelle domestique identifiant et personnalisant les différents programmes.

01/12/2021

Gonesse

Le chantier avance !

22/10/2021

Fontenay aux Roses – PC obtenu

07/07/2021

Reportage photographique par Sergio Grazia

16/06/2021

Reportage photographique par Sergio Grazia

25/05/2021

1er bâtiment inauguré en présence de Monsieur le maire Karl Olive

21/05/2021

Permis de construire d’une résidence pour étudiants

07/07/2021

Visite du chantier

04/04/2021

Visite du chantier

30/03/2021

Persan – PC déposé

05/02/2021

Visite du chantier

21/01/2021

Ambassade d’Indonésie – Livraison

Livraison de l’ambassade d’Indonésie

05/01/2021

Siège social Vilogia – Concours

Concours pour le siège de Vilogia IDF